Anjaliom | Blog

Débuter la danse classique à l'âge adulte? Oh oui!

Si la tendance était visible il y a déjà une dizaine d'années, là c'est confirmé: de plus en plus d’adultes franchissent le pas et se mettent à la danse classique tout en ayant largement dépassé l’âge canonique traditionnellement prévue pour cela. Et, en plus de cela, ils n’ont plus aucun besoin de justifier leur choix pour être pris au sérieux : ils sont des danseurs tout comme les autres ! Pas besoin d’être des anciens danseurs ou des professeurs de danse, n’importe qui a le droit de commencer à danser quand il veut.


Souvent, c’est un moyen pour recoudre avec les cours de danse pris pendant l’enfance ou l’adolescence, mais ce n’est pas rare que des femmes et des hommes se mettent à étudier la danse classique à l’âge adulte et sans n’avoir jamais posé la main sur une barre… Est-il donc possible d’apprendre cette discipline apparemment aussi élitiste sans besoin d’une machine à remonter le temps ? La réponse est assurément oui !

Le besoin de danser

La danse est une activité corporelle ancestrale, née bien avant toute sorte de sport. Utilisée comme pratique religieuse ou récréative, elle nous permet depuis toujours d’utiliser notre corps en tant qu’instrument de communication, évocation ou représentation. Danser, c’est un art au sens propre : elle nous permet d’exprimer nos émotions, sentiments et ressentis les plus profondes à travers notre corps. L’instrument est des plus portables et intimes, pas besoin de tableau et pinceaux, d’instruments de musique ou d’écriture : notre corps, qui nous appartient depuis notre naissance, va « parler » pour nous.

Malgré les changements à travers lesquels l’humanité est passée pendant des milliers d’années, la danse reste un besoin raciné dans l’être humain: il suffit pour cela d’observer comme les enfants dès le plus jeune âge dansent spontanément dès qu’ils entendent une musique qui les inspire !

Malheureusement, la société occidentale moderne a limité beaucoup les occasions de danser en les limitant à la danse récréative d’un côté (danser en boite de nuit) ou à la danse comme discipline physique plus ou moins codifiée (écoles de danse). La plupart des danses traditionnelles sont peu étudiées de nos jours puisque leur sens a été perdu avec les traditions qui les accompagnaient. Seule entre les danses classiques, la danse classique occidentale (celle qu’on appelle « danse classique » tout court) résiste encore aujourd’hui en tant que discipline non seulement représentée sur scène, mais pratiquée par des millions d’amateurs dans le monde entier.


Mais pourquoi choisir la danse classique ?

La danse, donc, sous n’importe quelle forme, nous aide à récréer le lien profond âme-corps. On pourrait se demander quel est donc le sens de se diriger vers la danse classique plutôt que sur des formes moins formelles et codifiées de langage dansé (danse contemporaine, danses du monde, danses urbaines).

Plusieurs réponses sont possibles:

- D’abord, la danse classique constitue une base technique formidable pour éduquer le corps et le renforcer. La maîtrise du mouvement passe par une codification : on apprend un certain nombre de positions et mouvements codifiées et on les répète jusqu’à ce que l’on les maitrise. Cela se fait en comprenant les mécanismes corporels, leur fonctionnement. Au niveau neurologique, le cerveau s’entraine à gérer les mouvements du corps de manière de plus en plus affinée. La mémoire du geste, quand on répète les mouvements en séquence, est stimulée et développée. De plus, les mouvements qu’on apprend sont gracieux et harmonieux : ils évoquent la beauté d’un monde imaginaire ou passé, ils nous font rêver, en somme !

- La technique de la danse classique ouvre les portes aux autres formes de danse, un peu comme l’étude de la musique classique par rapport aux autres styles de musique. Il n’est pas obligatoire da passer par la danse classique pour pratiquer d’autres danses, bien sûr, mais en général cela aide beaucoup dans ce sens. A savoir que l’étude de la danse classique est obligatoire dans toutes les grandes écoles et compagnies de danse contemporaine, aussi que pour certaines disciplines sportives comme le patinage artistique, la gymnastique, etc.

- La danse classique est finalement aussi tout simplement un moyen formidable pour se maintenir en bonne forme, et cela sans s’ennuyer et sans s’aliéner de son corps : on arrive a faire des efforts physiques importants sans presque les ressentir, grâce aux endorphines et aux différents hormones dégagées par le mouvement dansé. Oui, la danse classique fait aussi maigrir, elle développe les muscles des jambes, des pieds, de la colonne, des bras et les abdos. Elle corrige impeccablement les défauts posturaux et améliore notre maintien comme rien d’autre au monde. Au final, la danse classique peut transformer l’image de nous mêmes en laissant sortir la princesse ou le prince qu’on cachait en profondeur depuis notre enfance !


Et comment s’y prendre ?

La priorité, si on décide d’aborder la danse classique à l’âge adulte, c’est de s’y prendre calmement : les résultats ne viendront peut-être pas immédiatement, mais la patience et une pratique régulière donneront inévitablement leurs résultats. Pour cela, il faut trouver des cours adaptés aux exigences des débutants adultes et en essayer même plusieurs avant de se décider. Un bon cours doit prendre en charge des élèves qui partent avec zéro connaissances et chacun avec un corps différent. Si le cours est bien géré, on s’y sent à l’aise, la progression est lente mais on voit les résultats arriver sans faille ! A savoir que les professeurs de danse qui aiment enseigner aux adultes amateurs sont nombreux, et cela pour plusieurs raisons : les adultes apprennent plus vite, leur enthousiasme est plus conscient et leur engagement est souvent plus constant que chez les enfants, et surtout pas de problèmes de discipline!